Myriam Dhupar

⭐⭐⭐⭐⭐ 

Je remercie chaleureusement l’auteure de m’avoir fait parvenir son livre qui me faisait envie depuis un bon moment.
J’ai plongé dans la lecture sans trop savoir à quoi m’attendre et les premières pages m’ont immédiatement séduite. J’ai été happée dans l’histoire d’Anna et il m’a été impossible d’en sortir.
L’histoire : L’auteure nous offre le point de vue immersif d’Anna Becker, cette jeune américaine de vingt-trois ans passionnée par les animaux. On lui diagnostique une maladie grave et plutôt orpheline mais grâce à Madame Parker, elle est admise (de force) à l’ISSOB afin de la soigner. Aiden sera missionné par cette dernière pour la surveillance personnelle d’Anna. Entre eux, tout a mal commencé mais à force de se côtoyer, ils finiront par se rapprocher… un peu trop. On nous offre aussi le point de vue d’Aiden et je dois dire que j’ai adoré cette construction, ça a apporté une dynamique tout à fait intéressante et importante à l’intrigue. Je dois dire que ma frustration a été mouchée grâce aux chapitres consacrés à Aiden.
Par ailleurs, on apprend que tous les patients développent des « pouvoirs » et j’ai absolument adoré cette approche qui a rendu le roman pétillant et juste génial. Mais Madame Parker a un comportement des plus étranges et incompréhensibles…
Les personnages : J’ai été énormément touchée par le personnage d’Anna dont l’histoire personnelle a fait échos à la mienne. Une jeune femme qui se veut forte mais dépassée par les événements qui adviennent dans sa vie. Je l’ai trouvée si sensible, authentique, touchante. Passionnée de musique, très proche de sa mère. Souvent amère et pourtant imprévisible.
J’ai aussi beaucoup aimé Aiden pour qui un changement opère petit à petit et perceptiblement depuis l’arrivée d’Anna à l’ISSOB. de célibataire endurci qui ne croit pas à l’amour, il devient un amoureux transi qui donnerait tout pour sa belle.
Dès sa première rencontre avec Anna, j’ai détesté Madame Parker, cette femme froide et apathique. Une impression étrange me saisissait dès qu’on parlait des résultats médicaux : rien à faire, je n’y croyais pas.
Les autres patients ont apporté des touches de joie et d’espoir dans cette histoire. Les amis que se fait Anna m’ont aussi beaucoup touchée, je les ai tous appréciés.
Ressenti général : Vous l’aurez compris, c’est un coup de coeur pour moi. J’ai tout adoré dans ce livre. Les touches d’humour disséminées un peu partout m’ont fait énormément de bien. J’ai tremblé pour Anna dans les derniers chapitres. La romance qui se développe au courant des pages se fait naturellement et j’ai beaucoup aimé cette tension sexuelle entre Anna et Aiden. J’ai trouvé leur histoire si touchante, brûlante. Intense.
J’ai souvent été révoltée, choquée, en colère. Impuissante. Des aspects de ce roman ont eu une résonnance étranges en moi. Pour beaucoup, il m’a rappelé mon premier livre et il était évident qu’il me plairait.
La plume de l’auteure est très fluide, addictive, prenante. J’ai été incapable de lâcher son livre ! Mon unique regret aura été de ne pas l’avoir lu plus tôt.
Pour conclure, c’est une auteure que je continuerai de suivre sans hésitation et que je recommande fortement ! J’ai passé un merveilleux moment de lecture alors : merci !